Inside l’exposition métaphorique qui  fait voyager à l’intérieur de soi-même, physiquement et psychiquement, et qui peut également vous laisser complètement Outside.

C’est le genre d’exposition à voir plusieurs fois pour espérer rentrer dans les univers des artistes et comprendre le lien avec la thématique « Inside ».

Le bâtiment est transformé pour l’occasion en un organisme dans lequel le visiteur circule et traverse des émotions différentes : joie, inquiétude, effroi, horreur, dégoût, désir… Je ne suis pas sûre d’avoir traversé toutes ces émotions mais ce que j’ai aimé c’est :

  • l’effet de surprise avant d’entrer dans chacune des salles,
  • les différentes ambiances sonores et lumineuses,
  • les univers très personnels et variés de la trentaine d’artistes exposés,
  • Une liberté artistique et une approche inesthétique forte,

L’exposition commence comme cela :

2014-11-29 18.19.58    2014-11-29 18.16.35

Vous avez la possibilité de circuler dans des galeries en cellophane dans le hall d’entrée du Palais de Tokyo. Puis vous faites face à un mur de branches imbriquées et derrière ce mur,  l’immersion commence.

2014-11-29 18.21.59

Au détour d’un couloir, vous arriverez sur cet enchevêtrement de vieilles planches, de cartons, etc. Vous découvrirez aussi ce travail intéressant de petits gribouillages, 4 murs complètement recouverts,  qui vus de loin laissent apparaître une forêt.

2014-11-29 18.37.05 HDR 

   2014-11-29 18.29.22

Un peu plus loin d’autres murs ont une histoire à raconter et les lumières clignotent à un rythme cardiaque.
Un lapin urbain qui zone près d’un lampadaire ? Une fenêtre qui ouvre sur un mur et ces nuages d’intérieur ?

2014-11-29 18.45.14 2014-11-29 18.43.572014-11-29 18.41.45

La pluie elle aussi est à l’intérieur. Et les matelas font l’objet de mises en scène très décalées avec des personnages animés en pâte à modeler.

2014-11-29 19.10.50 2014-11-29 19.14.34

Vous verrez tout cela et bien d’autres choses encore et surtout « Ne taguez pas l’escalier ».

2014-11-29 18.42.55