Nous vous conseillons le livre très intéressant de Isaac Getz et de Brian M. Carney appelé « Liberté & Cie – Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises ».

 

Qu’est-ce qu’une entreprise libérée ?

C’est une entreprise dans laquelle la liberté est devenue le principe du management. Les salariés sont encouragés à prendre des initiatives au lieu de suivre une façon de faire. La hiérarchie est au service des salariés et la prise de risque est encouragée.

Dans le livre, les deux auteurs prennent pour exemple plusieurs entreprises libérées comme W.L Gore & Associates (entreprise américaine concevant des solutions technologiques innovantes utilisées dans différents domaines, allant des dispositifs médicaux traitant les anévrismes jusqu’aux tissus hautement performants GORE-TEX®), Favi (entreprise française de fabrication de matériel de plomberie en cuivre et de fourchettes de boîte de vitesses pour automobiles), Harley Davidson (fabricant américain de motos) et SEW Usocome (entreprise française acteur majeur dans les systèmes de moteurs d’entraînement).

Quelles sont les leçons à tirer des entreprises libérées ?

Les auteurs mettent en avant 4 leçons sur lesquelles un dirigeant peut conduire sa campagne de libération.

Liberté & Cie Lecons V2

Les sociétés « Comment » et les sociétés « Pourquoi » ?
Il existe deux types d’entreprises : les entreprises « comment » et les entreprises « pourquoi ».

Dans les entreprises « comment », on consacre beaucoup de temps à expliquer aux salariés comment faire leur travail. Ces entreprises « comment » sont des entreprises hiérarchiques et bureaucratiques.

Cette méthode a deux conséquences :
– le salarié est jugé sur un ensemble de détails et l’essentiel, c’est à dire le résultat obtenu (le travail a été effectué et le client est satisfait) n’est pas pris en compte.
– il devient difficile voire impossible de modifier certaines règles même si elles n’ont aucun sens et vont à l’encontre du résultat escompté.

Dans les entreprises « pourquoi » cela fonctionne tout autrement. La chaîne des comment est remplacée par une seule question « Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? ».

Cette classification en « Comment » et « Pourquoi » nous fait penser au Cercle d’Or de Simon Sinek. Vous pouvez trouver une petite vidéo sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=CKLLIL8-5Mo

C’est un outil très simple que Simon Sinek utilise pour démontrer « Comment les grands leaders inspirent l’action ? ». Nous l’avons aussi utilisé dans des groupes de travail pour aider les équipes à redonner du sens à leurs projets en repartant du pourquoi.

Le pourquoi dans les deux cas est essentiel pour donner du sens à l’action.

Cercle d'or blog 

 

L’expérience des singes avec la banane encore appelée le théorème du singe

Autre élément intéressant que nous retrouvons dans ce libre est l’expérience faite avec les singes, la banane et la douche froide. Cette expérience est résumée sur la page Wikipédia suivante : Le théorème du Singe

Ces singes suivent typiquement un processus « comment ».

Quel est le rôle d’un leader libérateur ?

Les entreprises libérées ont compris depuis longtemps les limites d’une approche fermée et élitiste de l’innovation. Pour que l’entreprise se libère, il faut un leader libérateur qui provoque le changement. Ce leader doit être en total cohérence avec les valeurs qu’il souhaite insuffler dans l’entreprise.
Les deux premières tâches d’un leader libérateur sont:

construire un environnement d’entreprise dans lequel tous sont libres de prendre des décisions. La liberté ne veut pas dire anarchie mais signifie de mettre en place un environnement hautement orchestré et discipliné qui cherche à utiliser les forces de l’intelligence collective. Le leader doit aussi favoriser la prise de risque. Les règles du jeu d’une entreprise libérée ne sont pas imposées par une instance supérieure. Elles se développent organiquement à partir des actions réciproques des salariés eux-mêmes.

vérifier que les collaborateurs comprennent la vision de l’entreprise, qu’ils se l’approprient et cherchent à la réaliser. C’est une tâche de longue haleine. Le rôle permanent d’un leader libérateur est de communiquer en permanence sur sa vision et sur son évolution afin que les salariés puissent réagir au fur et à mesure. En effet, cette vision ne doit pas uniquement être parachutée par la hiérarchie. Par exemple chez Ideo, les leaders discutent avec les salariés des décisions qu’ils envisagent de prendre, leur laissant le temps de réagir.

Lien entre l’entreprise libérée et la démarche d’Innovaders

Innovaders accompagne ses clients dans une démarche d’innovation collaborative impliquant à la fois un leader (ou sponsor) interne et les collaborateurs de l’entreprise.

Notre démarche est structurée autour de méthodes comme le Creative Problem Solving avec des règles de fonctionnement favorisant le travail collaboratif. La partie vision est une phase clé de notre démarche ainsi que la recherche de sens (le Pourquoi ?). Nous travaillons à partir de défis qui motivent et engagent les collaborateurs à trouver des solutions. Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus.